Le billet de Cédric Rey

Il me semblait intéressant de faire un petit bilan personnel après les deux dernières années riches en changements, d’un point de vue orienté web. Voici donc ce que je peux avoir comme réflexions.

Afficher davantage

iTunes a réussit a avoir mon adhésion, et ce n’étais pas gagné. Les contraintes du logiciel m’ont longtemps rebuté, puis l’obligation de son usage pour l’iphone puis le passage sur Mac ne m’ont pas laissé le choix. Il faut dire que sa “simplicité” ne vous offre malheureusement pas toutes la souplesse des autres lecteurs.

Afficher davantage

C’est en lisant les 24 jours du web que je suis arrivé sur ce très bon article de Marie Alhomme sur le train de 13h37 à propos des Style Tiles.
Ou comment faire évoluer nos habitudes de travail quand à la création et maquettage graphique à destination du web.
Et je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement avec les techniques que j’essaye d’appliquer en ce moment, particulièrement le Mobile first.
Le Mobile first, pour ceux qui ne connaissent pas, est le principe de d’abord développer/intégrer un site à destination des plateforme mobiles, ayant un espace d’affichage plus faible, puis de faire évoluer le développement à destination des plus grande surface. Raphaël Goetter l’explique mieux que moi.
En effet, les design adapté au mobile propose la plupart du temps une succession bien pensée des éléments graphique, la place manquant pour une disposition plus complexe.
Je le vois encore aujourd’hui, certains concepts inhérents au responsive/flexible design ont du mal à passer, mais les mentalités évoluent. Je suis réellement enthousiaste quant à ces nouvelles façons de travailler.

goetter:

Une fois n’est pas coutume, l’édition Paris-Web 2013 a été pour moi un grand crû à tel point que je n’en suis même plus étonné :)

Non pas tant par les conférences (j’ai été moins enthousiaste que certaines années précédentes, bien que certaines sortaient clairement du lot), mais surtout pour les…

goetter:

On le sait depuis un certain temps, Windows Phone 8 (et IE10) supporte désormais CSS @viewport. Et on sait également que ce support est buggué et à présent corrigé.

Mais, je viens de constater un nouveau problème de viewport, provenant cette fois de la meta HTML <viewport> et qui remet en…

Ces derniers temps, je suis surpris par le nombre de mes clients chez qui les formulaires web sont intégrés sans même avoir de label associés à leur champs (alors que le texte est bien présent).

En dehors du respect des standards, les labels, quand ils sont correctement implémentés (associé à leur champs) permettent une meilleurs ergonomie, particulièrement sur les petits écrans tactiles, et vous donnent des armes en plus dans l’intégration de formulaire personnalisés.
En les ciblant via le selecteur :checked des input, vous pouvez faire des merveilles sans même une ligne de JS.

Tout d’abord, parce que bon nombre d’applications ne voulaient plus se mettre à jour sous iOS5.1

Puis parce que malgré la politique d’obsolescence d’Apple, l’effort fait pour les vieux appareils (iphone 4) est tout de même appréciable. Nous sommes loin d’un système fluide comme sous les devices les plus récents, mais le système reste bien utilisable. Pour un appareil vieux de 3 ans et demi, c’est une belle performance en 2013.

IOS7 est très décrié, mais hormis son coté Playskoll™, il est pour moi plutôt réussit.
En revanche, pour les développeurs web, c’est une autre histoire…

goetter:

Je me plonge de temps en temps dans le monde des préprocesseurs CSS, vous savez, LESS, Sass/Compass, Stylus et compagnie.

À chaque fois, je me dis que les préprocesseurs c’est bien. Je crée des nouveaux mixins, des fonctions super qui font le café à ma place, je m’amuse comme un petit fou….

Ca y est, Google Maps est sortie pour iOS. Depuis qu’Apple a décidé de se passer des services de Mountain View sous iOS6, nombreux furent déçus d’être passé de la v5 à la v6. Pour cette raison entre autre, j’ai moi même préféré laisser mon iphone sous iOS5. Google réparre les choses. En mieux !

Afficher davantage

goetter:

Suite à la première édition de mon idée de “défi CSS”, qui s’est révélée très enrichissante autant en terme d’échanges que de trouvailles, voici sans tarder un “T’es pas cap” numéro 2.

L’envie de rebrancher mes vieux disque de 40Go IDE durant la cuisson de mes pommes de terre vient de nulle part. La première application PHP que j’ai pu faire il y a 8 ans revient, elle, du fin fond de l’impossible.

Afficher davantage

J’en avais parlé il y a quelques mois, la fonction css calc peut selon moi être très très intéressante. Elle pourrait nous aider à éviter l’utilisation de float pour du placement d’élément, faire du responsive design encore plus facilement, en prenant en compte aussi bien des tailles fixes (logo, images) et des tailles relatives dans un même gabarit.
Malheureusement à l’époque, seul Firefox la comprenait, moyennant l’utilisation du préfix proprio. Je découvre aujourd’hui avec plaisir que Firefox a abandonné le préfix, et que tous les autres navigateur à l’exception d’Opera, la prennent en compte. Même IE9 !
Il faut suivre, plus que jamais ne pas relâcher l’attention.

Et je découvre aussi qu’on en est déjà à la version 22 de Google Chrome…

C’est le problème avec Apple. Tout est simple, tellement simple qu’on ne vous explique pas comment aller plus loin pour quoique ce soit.
J’utilise de plus en plus les recherches sous OS X, car très puissantes, elles permettent de gagner un temps fou.
Les dossiers intélligents sont des dossiers virtuels, qui affichent une vue répondant à des critères. Ce n’est ni plus ni moins qu’une recherche via Spotlight, mais enregistrée dans la barre latérale.

Afficher davantage

Depuis hier la nouvelle mouture du système mobile Apple est disponible pour le grand public. Et comme l’année dernière, la frustration l’accompagne. Mais sur ce coup, elle me pousse à ne pas l’installer, étant utilisateur du pourtant très bon iPhone 4.
Je parle ici en tant qu’utilisateur de l’iPhone 4, que beaucoup de gens possèdent encore. Cet appareil a un peu plus de deux ans. Souvenez-vous de la durée de vie de vos Nokia 3310 et consort, et vous vous rendrez compte que 2 ans, même en informatique, ce n’est pas tant que ça, contrairement à ce qu’on essaye de vous faire croire.

Afficher davantage